Un moyen simple et gratuit de réveiller votre cerveau – anewscafe.com – Apprendre l’espagnol

Est-ce que cela vous arrive aussi? Ces annonces et articles "Garder ton cerveau actif et en bonne santé" semblent apparaître un peu partout et attirent toujours mon attention. De la jeunesse à la troisième année, faire quelque chose pour que notre cerveau continue de bien fonctionner est un très bon plan.

Un article que j'ai lu suggérait que notre cerveau pourrait être plus flexible et vital si nous apprenons une deuxième langue. Hmm. J'ai décidé que cela avait des possibilités. J'avais pris deux ans de français au lycée, à l'époque où les dinosaures parcouraient la terre, et j'espérais peut-être même pouvoir m'en souvenir un peu. "Apprendre une nouvelle langue et améliorer mon cerveau." Était ma nouvelle devise.

J'ai commencé à rechercher des idées d'apprentissage des langues en ligne. J'étais en mission maintenant. Découvrez comment apprendre une deuxième langue à un coût raisonnable. Après avoir découvert qu’il y avait tout, des options «extrêmement coûteuses» aux options «gratuites», j’ai finalement «utilisé une bouée de sauvetage» et demandé à un ami. Elle a recommandé Duolingo, une application gratuite que je pourrais obtenir dans l'App Store. Le prix était parfait Je l'ai téléchargé et j'étais parti apprendre le français.

Pour ceux d'entre vous qui disent: «Oh, non. Ce serait difficile! ”, Oui, bien sûr. Certaines parties sont difficiles. J'apprends tous les nouveaux mots pour les choses de tous les jours. Et je dois apprendre une nouvelle grammaire (l'ordre dans lequel les mots apparaissent), car lorsque je parle en français, je dois placer les mots dans un ordre différent. «L’épouse de John» devient «l’épouse de John». Oui, cela demande du travail de ma part.

Mais je pense que la mise en place de cet effort augmente la santé et la puissance de notre cerveau. Et comme nous n’avons chacun qu’un cerveau, il me semble que le travail que j’ai consacré pour donner à mon cerveau cet aliment cérébral à haute teneur en octanes vaut la peine d’être payé. Voici la très bonne nouvelle: je découvre que c’est très amusant et très intéressant aussi.

Voici ma première découverte: ce que nous nommons dans une langue et comment nous en parlons indique comment nous en pensons. Qui savait? Élargir la façon dont nous comprenons les choses aiderait sûrement à réveiller nos cerveaux. J'ai donc commencé à chercher des façons dont les langues décrivent les mêmes choses différemment.

Mon exemple préféré? Quand on parle d'amour. Oh oui. En anglais, nous disons: "Je t'aime". Mais avez-vous remarqué? Cela ressemble à du genre: «Je vous laisse mon amour." Tout est à propos de moi.

Mais en français, vous dites «Je t’aime», ce qui se traduit davantage par «je-vous-aime». Pour moi, c’est beaucoup plus interactif. Il dit que nous avons une relation d'amour. Ça marche pour moi! Bien plus agréable que d’avoir ‘l’amour’ tombé sur moi.

Bien sûr, les deux peuvent fonctionner et vous pouvez entretenir de bonnes relations dans toutes les langues. Je pensais simplement qu’il serait peut-être plus facile d’être «interactif» si nous parlions en français. C’est peut-être pourquoi on l’appelle une «langue de romance»? J'étais intriguée et j'ai décidé d'en savoir plus à ce sujet.

En italien, une autre langue romane, vous dites «je vous aime» en tant que «tamo». Cela se traduit par «Vous, j’adore.» Bien, n’est-ce pas? "Vous aimez par-dessus tout le monde que j'aime." Est une version plus longue de ce concept.

Comme nous avions l'habitude de dire dans mon adolescence, "Heavy!" Très significatif. Cela pourrait même expliquer comment je pense à aimer quelqu'un quand ils sont la première partie de notre conversation sur aimer, au lieu de moi, moi et moi

À ce stade, j'étais sur une lancée. Je m'amusais, et cela m'a donné envie de découvrir en quoi l'anglais est différent des autres langues. Et cet intérêt rendait sûrement mon cerveau plus actif. C’est un gagnant-gagnant.

J'ai commencé à faire attention à l'ordre des mots. Comme je l’ai mentionné, j’ai appris comment l’ordre des mots change, comme dans «my dog» en anglais, on dit «le chien de moi» en français.

L'ordre des noms (une personne, un lieu ou une chose) et les adjectifs (décrivant des mots) changent également. Vous savez comment on dit une «maison blanche» en anglais? C’est parce que si nous pensons en anglais, nous avons appris à regarder d’abord la couleur, l’adjectif, puis l’objet lui-même, le nom.

Mais j’ai découvert qu’en espagnol, par exemple, nous disons «Casa blanca». Nous nous concentrons d'abord sur l'objet, la maison, puis nous décrivons la couleur. Je n'y avais jamais pensé auparavant. Donc, si je parle dans une langue différente, cela me permet d’être plus attentif. Je regarde les choses dans les deux sens. Apprendre une nouvelle langue procure une stimulation mentale aussi riche.

Le plaisir que je ressentais m'a amené à ajouter une étude d'espagnol et d'italien. C'est incroyable. J'apprends lentement de plus en plus et je m'amuse toujours beaucoup.

Voulez-vous découvrir de nouvelles façons de décrire les choses? Êtes-vous intéressé par les incroyables différences entre les langues? Et que diriez-vous de vous engager de manière ludique et gratuite pour réveiller votre cerveau? Si oui, vous aimeriez peut-être me rejoindre dans cette aventure. Nous pouvons pratiquer ensemble.

Laisser un commentaire