Voyage

Les meilleurs et les pires aéroports américains pour les vols internationaux à bas prix en 2019


L’équipe d’experts en vol de Scott’s Cheap Flights passe des centaines d’heures chaque semaine à rechercher des offres de vols. En 2018, nous avons envoyé plus de 7000 e-mails avec des offres de vols depuis plus de 150 aéroports américains.

Nous avons également des normes élevées pour nos offres. Nous n'envoyons pas d'offres sur certaines compagnies aériennes à bas prix (comme Spirit, Frontier ou Allegiant), nous n'envoyons pas de vols de dernière minute ou avec des itinéraires terribles. En bref, nous envoyons uniquement des offres vraiment intéressantes à nos membres – avec une économie de 550 $ par billet, en moyenne – et nous savons que lorsqu'il s'agit de marquer des vols internationaux à bas prix, la géographie compte.

Certains aéroports voient simplement des offres de vols plus fréquentes que d'autres, grâce à un certain nombre de facteurs, notamment le nombre de compagnies aériennes desservant l'aéroport et le niveau de concurrence sur les différentes routes au départ de cet aéroport.

Pour déterminer quels aéroports offrent les offres les plus fréquentes sur les vols internationaux – et quels sont les principaux aéroports qui en proposent le moins – nous avons examiné les aéroports internationaux commerciaux dans les zones métropolitaines comptant au moins un million d'habitants et collecté des données sur le nombre d'offres que nous avons envoyées Les membres de Scott's Cheap Flights pour les vols pas chers au départ de chaque aéroport au cours de la dernière année.

Voici les résultats.

Si vous habitez près de l'un des meilleurs aéroports, vous avez de la chance; votre aéroport propose souvent de bonnes affaires sur les vols internationaux. Mais si vous vivez près de l'un des pires, cela ne signifie pas que vous devez renoncer à vos rêves de voyages internationaux abordables. Sous chacun des «pires» aéroports, nous énumérons des exemples des types d'offres que vous verrez depuis votre aéroport et vous donnons des conseils sur la façon de marquer des vols internationaux encore plus bon marché sans déménager dans une nouvelle ville.

Les meilleurs aéroports américains pour des vols internationaux pas chers

Les meilleurs aéroports pour des vols internationaux bon marché sont des aéroports auxquels vous pourriez vous attendre; ils font partie des aéroports les plus fréquentés des grandes villes situées sur les deux côtes et dans le Midwest. Bien que ce soit une excellente nouvelle si vous vivez dans l'une des régions, cela signifie également que peu importe où vous vous trouvez aux États-Unis, vous n'êtes probablement qu'à un court vol de l'un de ces aéroports où les offres sont les plus fréquentes.

À quelle fréquence? Notre meilleur aéroport a reçu plus de 400 offres au cours de la dernière année – plus d'une transaction par jour en moyenne – et d'autres parmi les dix premiers ont reçu plus de 25 transactions par mois en moyenne.

Voici les dix meilleurs aéroports des États-Unis pour avoir marqué des vols internationaux bon marché.

10. Aéroport international de Fort Lauderdale-Hollywood (FLL) à Fort Lauderdale, Floride

statistiques sur l'aéroport de FLL

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 219

L'aéroport international de Fort Lauderdale-Hollywood, dans le sud de la Floride, arrive au 10e rang de notre liste des meilleurs aéroports pour les offres – il en voit environ 18 par mois – grâce à une pléthore de compagnies aériennes volant directement vers plus de 50 destinations dans les Caraïbes, en Amérique centrale et en Europe. , L'Amérique du Sud, le Moyen-Orient, le Canada et le Mexique.

FLL est bien couvert pour les vols vers les destinations internationales et nationales, y compris les correspondances fréquentes vers d'autres grands hubs pour des destinations en Afrique, en Océanie et en Asie. De plus, alors qu'American Airlines a le monopole de l'aéroport international de Miami, la FLL est suffisamment proche pour servir de concurrence, de sorte que d'autres compagnies aériennes proposent des vols pas chers en dehors de la FLL pour concurrencer les voyageurs dans la région, ce qui peut aider à maintenir les coûts bas dans les deux aéroports.

FLL est une plaque tournante pour Spirit Airlines et une ville cible pour JetBlue, Norwegian, Allegiant et Southwest; cependant, notez que Scott’s Cheap Flights n'envoie pas d'offres sur Spirit Airlines ou Allegiant.

Exemples de bonnes affaires de Fort Lauderdale:

  • 384 $ aller-retour sans escale de Fort Lauderdale à Londres
  • 212 $ aller-retour sans escale de Fort Lauderdale à Grand Cayman
  • 343 $ aller-retour sans escale de Fort Lauderdale à Fortaleza
  • 510 $ aller-retour de Fort Lauderdale à Istanbul

9. Aéroport international d'Orlando (MCO) à Orlando, Floride

statistiques sur l'aéroport MCO

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 226

Orlando est un aéroport pivot pour Silver Airways et une ville cible pour Frontier, JetBlue, Southwest et Spirit (mais encore une fois, Scott's Cheap Flights n'envoie pas d'offres sur Spirit ou Frontier), et il propose des vols sans escale vers 59 destinations internationales au Canada , les Caraïbes, l'Amérique latine, l'Europe et le Moyen-Orient.

Merci à cette célèbre souris pour le service robuste de l'aéroport; tous ces vols signifient beaucoup de potentiel pour les affaires, et Orlando en voit 18 à 19 par mois, en moyenne.

Exemples de bonnes affaires d'Orlando:

  • 476 $ aller-retour d'Orlando à Dublin
  • 185 $ aller-retour sans escale d'Orlando au Panama
  • 338 $ aller-retour d'Orlando en Islande
  • 643 $ aller-retour d'Orlando à Tokyo

8. Aéroport international de Washington Dulles (IAD) à Dulles, Virginie

statistiques sur l'aéroport IAD

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 246

Dulles dessert la grande région de Baltimore et Washington, DC et a le trafic de passagers le plus international de tous les aéroports de la région Mid-Atlantic en dehors de New York. Il propose des vols directs vers 57 destinations internationales sur les cinq continents, desservant le Canada, le Mexique, les Caraïbes, l'Amérique centrale et du Sud, l'Asie, l'Afrique, l'Europe et le Moyen-Orient.

C'est une plaque tournante pour United Airlines, mais elle est également desservie par plus de 30 compagnies aériennes internationales, et cette concurrence permet de garantir des vols fréquents, environ 20 par mois, en moyenne.

Exemples de bonnes affaires de Dulles:

  • 549 $ aller-retour de DC au Vietnam
  • 455 $ aller-retour de DC à Lisbonne
  • 227 $ aller-retour de DC à Quito
  • 395 $ aller-retour de DC à Amsterdam

7. Aéroport international de Miami (MIA) à Miami, Floride

statistiques sur l'aéroport MIA

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 295

Miami est le 15e aéroport le plus fréquenté des États-Unis en nombre de vols – et le troisième en termes de trafic international de passagers. C’est une plaque tournante pour American Airlines et une ville cible pour Avianca, Frontier et LATAM, ce qui en fait une ville idéale pour conclure des affaires dans les Caraïbes et en Amérique latine.

L'aéroport propose des vols directs vers plus de 100 destinations internationales, y compris des villes d'Europe et du Moyen-Orient; les connexions à d'autres grands hubs facilitent les déplacements vers des destinations en Asie, en Afrique et en Océanie.

Exemples de bonnes affaires de Miami:

  • 385 $ aller-retour sans escale de Miami à Paris
  • 578 $ aller-retour sans escale de Miami à Rio de Janeiro
  • 584 $ aller-retour de Miami à Tokyo

  • 194 $ aller-retour sans escale de Miami à Porto Rico

6. Aéroport international O’Hare (ORD) à Chicago, Illinois

statistiques sur l'aéroport ORD

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 298

L’aéroport O’Hare de Chicago est l’aéroport le plus fréquenté des États-Unis en nombre de vols et l’un des aéroports les plus fréquentés au monde. C'est une plaque tournante pour United et les États-Unis et une ville cible pour Frontier Airlines et Spirit Airlines (ces deux dernières compagnies aériennes contribuent à accroître la concurrence, mais Scott’s Cheap Flights n'envoie pas les offres trouvées sur ces compagnies aériennes à bas prix, pour un certain nombre de raisons).

O’Hare offre un service sans escale vers plus de 62 destinations internationales sur plus de 40 compagnies aériennes. L'abondance de compagnies aériennes et de routes internationales signifie une concurrence assez saine, et la fréquence des vols vers le reste des États-Unis signifie que si vous ne pouvez pas voler directement vers une destination majeure depuis Chicago, il y a de fortes chances que vous puissiez vous y rendre avec une seule connexion – et ces deux choses signifient beaucoup d'offres pour les voyageurs.

Exemples de bonnes affaires de Chicago:

  • 290 $ aller-retour de Chicago à Barcelone
  • 632 $ aller-retour de Chicago à Nairobi
  • 589 $ aller-retour de Chicago à Bangkok
  • 486 $ aller-retour de Tom Chicago à Tahiti

5. Aéroport international de Newark Liberty (EWR) à Newark, New Jersey

statistiques sur l'aéroport EWR

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 330

Un hub majeur pour United, Newark est le 11e aéroport le plus fréquenté des États-Unis en nombre de vols et est desservi par 30 compagnies aériennes avec des vols directs vers plus de 70 destinations internationales au Mexique, au Canada, dans les Caraïbes, en Amérique centrale et du Sud, en Europe, Afrique, Moyen-Orient et Asie. Toutes ces options pour les compagnies aériennes et les itinéraires signifient une concurrence accrue et plus de chances de vols bon marché.

Exemples de bonnes affaires de Newark:

  • 265 $ aller-retour sans escale de Newark à Madrid
  • 589 $ aller-retour de Newark à Kilimandjaro
  • 276 $ aller-retour de Newark aux îles Canaries
  • 494 $ aller-retour de Newark à Bangkok

4. Aéroport international de San Francisco (SFO) à San Francisco, Californie

statistiques sur l'aéroport SFO

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 336

Nous voyons en moyenne 28 offres par mois de la part de SFO, grâce à une pléthore d'itinéraires et de compagnies aériennes desservant plus de 50 destinations au Canada, au Mexique, en Amérique centrale, en Europe, au Moyen-Orient, en Asie et en Océanie.

SFO est le deuxième aéroport le plus achalandé de Californie, le huitième aéroport le plus fréquenté des États-Unis et le cinquième plus grand hub de United Airlines. Je suis également desservi par 45 autres compagnies aériennes, ce qui contribue à maintenir les prix bas.

Exemples de bonnes affaires de San Francisco:

  • 569 $ aller-retour sans escale de San Francisco à Tokyo
  • 284 $ aller-retour de San Francisco à Barcelone
  • 585 $ aller-retour sans escale de San Francisco à Sydney
  • 396 $ aller-retour sans escale de San Francisco à Fidji

3. Aéroport international Général Edward Lawrence Logan (BOS) à Boston, Massachusetts

statistiques sur l'aéroport de BOS

Nombre d'offres envoyées l'année dernière: 342

Le plus grand aéroport de la Nouvelle-Angleterre et le 14e aéroport le plus fréquenté des États-Unis en nombre de vols, Boston Logan est une ville cible pour Delta et JetBlue et est desservi par 30 compagnies aériennes supplémentaires.

Il existe des itinéraires directs vers plus de 50 destinations internationales dans les Caraïbes, en Europe, en Asie, au Moyen-Orient, en Afrique du Nord, au Mexique, au Canada et en Amérique centrale et du Sud, et plus d'options se traduisent par plus d'offres.

Exemples de bonnes affaires de Boston:

  • 290 $ aller-retour de Boston à Dublin
  • 469 $ aller-retour sans escale de Boston aux Açores
  • 269 ​​$ aller-retour de Boston au Costa Rica
  • 473 $ aller-retour de Boston à Chengdu

2. Aéroport international de Los Angeles (LAX) à Los Angeles, Californie

statistiques sur l'aéroport de LAX

Nombre d'offres envoyées l'année dernière: 353

LAX possède beaucoup de titres superlatifs. C’est l’aéroport le plus grand et le plus fréquenté de la côte ouest, le troisième aéroport le plus fréquenté des États-Unis et l’un des aéroports les plus fréquentés au monde. C'est aussi une plaque tournante ou une ville cible pour plus de compagnies aériennes que tout autre aéroport aux États-Unis; c'est une plaque tournante pour l'Alaska, les États-Unis, Delta et United, et une ville cible pour Air New Zealand, Allegiant, Norwegian, Qantas, Southwest et Volaris.

Plus de 60 compagnies aériennes internationales desservent l'aéroport, avec des vols directs vers plus de 90 destinations sur tous les continents habités. Tous ces vols signifient plus de chances pour des offres, il n'est donc pas surprenant que nous voyons une offre de LAX 29-30 fois par mois, en moyenne.

Exemples de bonnes affaires de Los Angeles:

  • 396 $ aller-retour sans escale de Los Angeles à Fidji
  • 305 $ aller-retour de Los Angeles à Barcelone
  • 172 $ aller-retour sans escale de Los Angeles à Vancouver
  • 460 $ aller-retour de Los Angeles à Séoul

1. Aéroport international John F. Kennedy (JFK) à New York, New York

statistiques sur l'aéroport JFK

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 436

JFK est la plaque tournante d'American Airlines et de Delta Air Lines et la base d'attache de JetBlue, mais elle dessert également beaucoup d'autres compagnies aériennes internationales – plus de 70, en fait. Ces compagnies aériennes desservent collectivement plus de 120 destinations internationales sur six continents, ce qui fait de JFK la passerelle internationale de passagers aériens la plus fréquentée en Amérique du Nord. C'est également le 10e aéroport le plus fréquenté des États-Unis en nombre de vols. En bref, il y a une tonne d'avions qui voyagent entre JFK et le reste du monde tous les jours, et toutes ces routes et compagnies aériennes signifient – oui, vous l'avez deviné – beaucoup plus d'offres.

Nous envoyons plus d'offres pour les vols au départ de JFK que n'importe quel autre aéroport – environ 20% de plus que nous n'envoyons à l'aéroport numéro deux sur cette liste. Cela signifie que si vous habitez près de JFK ou que vous vous y rendez en avion, en train, en bus ou en voiture à un prix relativement bas, vous pouvez profiter de quelques offres de vols incroyables.

Exemples de bonnes affaires de New York:

  • 297 $ aller-retour de New York à Paris
  • 555 $ aller-retour de New York à Sydney
  • 211 $ aller-retour de New York à Oaxaca
  • 472 $ aller-retour de New York à Kuala Lumpur
  • 276 $ aller-retour sans escale de New York à Saint-Thomas

Il est important de noter, cependant, que les aéroports en dehors des dix premiers reçoivent toujours de très nombreuses offres.

LaGuardia (LGA), Seattle (SEA), Denver (DEN), Baltimore (BWI), San Jose (SJC), Houston (IAH), Reagan National (DCA), Atlanta (ATL), Dallas-Fort Worth (DFW), Philadelphie (PHL), Las Vegas (LAS), Minneapolis (MSP), Tampa (TPA), Pittsburgh (PIT), Phoenix (PHX), San Diego (SAN) et Portland (PDX) reçoivent toutes 10 à 20 offres dans un mois moyen.

Même les petits aéroports comme Nashville (BNA), Charleston (CHS), Saint-Louis (STL) et Buffalo (BUF) reçoivent en moyenne 1 à 2 offres par semaine. Autrement dit, il y a beaucoup d'aéroports sur la liste avant de passer aux «pires» aéroports pour les affaires internationales.

liste des meilleurs aéroports.

Les pires aéroports américains pour les vols internationaux à bas prix

Bien sûr, plus la zone métropolitaine et l'aéroport sont petits, et moins il y a de vols et de compagnies aériennes opérant depuis cet aéroport, moins il y a de chances de conclure des accords. Des aéroports comme Corpus Christi, Texas et Bellingham, Washington, ne voient qu’une transaction par mois, mais ils représentent également très petit les zones métropolitaines de sorte qu'ils ne figurent pas sur cette liste.

Pour cette liste, nous n'avons examiné que les aéroports des zones métropolitaines de plus de 1 million d'habitants. Les États moins peuplés de l'ouest, du sud et du Midwest dominent la liste. Bien que les passagers puissent voyager à l'étranger depuis chacun de ces aéroports avec une correspondance (et bon nombre de ces aéroports sont étiquetés comme «aéroports internationaux»), tous ne proposent pas réellement de vols internationaux directs. L'absence de vols directs se traduit généralement par un manque de concurrence, et donc un manque d'offres.

Vivez près de l'un des «pires» aéroports? Ne désespérez pas. Même si ces aéroports voient beaucoup moins d'offres que les 10 premiers de cette liste, ils reçoivent toujours en moyenne deux offres par mois.

Encore meilleure nouvelle: la plupart d'entre eux sont situés à moins d'une heure ou deux d'un plus grand aéroport qui reçoit beaucoup plus d'offres. Lorsque vous vous inscrivez à Scott’s Cheap Flights, nous vous dirons si vous pouvez vous attendre à un volume élevé d'offres pour votre aéroport ou non, et quels aéroports à proximité nous vous recommandons de suivre pour des offres plus fréquentes.

10. Aéroport international John Glenn Columbus (CMH) de Columbus, Ohio

statistiques sur l'aéroport CMH

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 45

L'aéroport international John Glenn Columbus est desservi par moins d'une douzaine de compagnies aériennes proposant des vols vers trois douzaines de destinations. C’est le plus grand aéroport de passagers du centre de l’Ohio et le deuxième plus fréquenté de l’État, mais il ne voit en moyenne que 3 à 4 vols par mois en moyenne. Et, bien que ce soit un aéroport international, les seules destinations internationales qu'il dessert directement sont Cancún et Toronto.

Pour obtenir de meilleures offres depuis le centre de l'Ohio, nous vous recommandons de consulter les vols au départ de Cincinnati, qui obtiennent un peu plus d'offres; Cleveland, qui voit plus du double du montant des transactions; ou en voiture à Pittsburgh, qui obtient trois fois plus de transactions que CMH.

Alternativement, vous pouvez acheter beaucoup sur un vol international bon marché à partir d'un grand hub à proximité, comme Detroit (DTW), Chicago (ORD) ou Atlanta (ATL) et réserver un vol séparé pour atteindre cette ville de départ.

Exemples de bonnes affaires de Columbus:

  • 349 $ aller-retour de Columbus à Îles Turques et Caïques
  • 508 $ aller-retour de Columbus à Hong Kong
  • 464 $ aller-retour de Columbus à Bruxelles

9. Aéroport international General Mitchell (MKE) à Milwaukee, Wisconsin

statistiques sur l'aéroport MKE

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 44

L'aéroport international General Mitchell est un autre aéroport international à portée internationale limitée; il propose des vols directs vers le Canada (Toronto), la Jamaïque, la République dominicaine et plusieurs villes du Mexique. C'est une ville cible pour Southwest Airlines, qui dessert 21 destinations intérieures, dont plusieurs où vous pourriez être plus susceptible de conclure un accord, comme New York (LGA), Chicago (ORD), Détroit (DTW), Atlanta (ATL), et Minneapolis (MSP).

Pour trouver plus d'offres, cela vaut vraiment la peine de regarder ce qui précède, en particulier Chicago O'Hare, qui est accessible via un trajet de 90 minutes en voiture, en bus ou en train, ou un vol très court, et voit plus de six fois le nombre d'offres Milwaukee reçoit.

Exemples de bonnes affaires de Milwaukee:

  • 303 $ aller-retour de Milwaukee à Mexico
  • 475 $ aller-retour de Milwaukee à l'Italie
  • 535 $ aller-retour de Milwaukee à Shanghai

8. Aéroport Will Rogers World (OKC) à Oklahoma City, Oklahoma

statistiques sur l'aéroport OKC

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 43

OKC dessert 30 destinations nationales dans tous les coins du pays sur des compagnies aériennes telles que le sud-ouest, l'Alaska, Frontier, Allegiant, américain, Delta et United.

Bien que la mauvaise nouvelle soit que l'aéroport ne voit que 3 à 4 offres par mois, OKC vous permet de vous connecter à des hubs plus importants où les offres sont plus fréquentes. Il s'agit d'un trajet de trois heures vers Dallas-Fort Worth (DFW), qui obtient trois fois plus d'offres, ou un vol court vers des hubs comme Atlanta (ATL) ou Chicago (ORD).

Exemples de bonnes affaires d'Oklahoma City:

  • 305 $ aller-retour d'Oklahoma City à Mexico
  • 466 $ aller-retour d'Oklahoma City à Zurich
  • 319 $ aller-retour d'Oklahoma City au Belize

7. Aéroport international de Louisville (SDF) à Louisville, Kentucky

statistiques sur l'aéroport SDF

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 39

L'aéroport international de Louisville propose des vols sans escale vers deux douzaines de destinations à travers les États-Unis et est desservi par American, United, Delta et les transporteurs à bas prix Southwest, Allegiant et Frontier. Les transactions internationales sont rares – nous en envoyons trois par mois, en moyenne – en raison du manque de concurrence et de liaisons directes.

Cependant, c'est un court trajet en voiture à Cincinnati (CVG) qui voit un peu plus d'offres, et à seulement trois heures en voiture de Nashville, qui obtient plus du double des offres.

De plus, il existe des vols directs de SDF vers des hubs plus importants où les offres sont plus probables. Recherchez des offres depuis un aéroport comme Chicago O’Hare (ORD), Atlanta (ATL), Détroit (DTW) ou Miami (MIA) et trouvez un vol de positionnement relativement bon marché vers cette plaque tournante.

Exemples de bonnes affaires de Louisville:

  • 696 $ aller-retour de Louisville à Tokyo
  • 455 $ aller-retour de Louisville à Amsterdam

  • 310 $ aller-retour de Louisville à Montréal

6. Aéroport de Long Beach (LGB) à Long Beach, Californie

statistiques sur l'aéroport LGB

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 34

Les vols depuis l'aéroport de Long Beach desservent plus de 15 destinations aux États-Unis, mais il n'est desservi que par cinq compagnies aériennes (c'est une plaque tournante pour JetBlue) et il n'y a pas de départs internationaux, donc le manque de concurrence et de routes directes rend les affaires rares.

Mais les passagers de Long Beach à la recherche d'offres internationales ont une solution simple; L'aéroport international de Los Angeles (LAX) est à moins de 37 kilomètres et voit beaucoup plus d'offres – environ dix fois le nombre de LGB; en fait LAX est numéro deux sur notre liste des meilleurs aéroports pour les vols internationaux.

Exemples de bonnes affaires de Long Beach:

  • 441 $ aller-retour de Long Beach à la Pologne
  • 463 $ aller-retour de Long Beach à Londres
  • 380 $ aller-retour de Long Beach à Shanghai

5. Aéroport international d'Albany (ALB) à Albany, New York

statistiques sur l'aéroport ALB

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 31

Il n'est pas surprenant qu'Albany reçoive moins de trois offres par mois en moyenne. Le petit aéroport ne dessert qu'une poignée de villes américaines dans l'est, le sud et le Midwest (sa destination sans escale la plus éloignée est Denver)

La faible concurrence pour les tarifs internationaux – plus le manque de vols directs – maintient les prix relativement élevés. Cependant, ce que Albany a à offrir, ce sont des tarifs bon marché vers les principaux hubs de l'Est et du Midwest comme Chicago (ORD), Newark (EWR), Détroit (DTW), Philadelphie (PHL), Atlanta (ATL) et Fort Lauderdale (FLL) . Alternativement, il faut environ trois heures de route pour Montréal (YUL) ou Newark (EWR), ce qui pourrait valoir le coup pour la bonne affaire.

Exemples de bonnes affaires d'Albany:

  • 406 $ aller-retour d'Albany à Quito
  • 549 $ aller-retour d'Albany à l'Écosse
  • 536 $ aller-retour d'Albany à Pékin

4. Aéroport international de Norfolk (ORF) à Norfolk, Virginie

statistiques sur l'aéroport ORF

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 30

Un autre «aéroport international» uniquement de nom, Norfolk relie les voyageurs à près de 30 destinations à travers les États-Unis sur des compagnies aériennes comme American, Delta, United, Frontier, Southwest et Allegiant. La bonne nouvelle: bon nombre de ces destinations sont des hubs majeurs où les offres sont plus fréquentes, vous pouvez donc opter pour un vol pas cher vers l'un de ces hubs, tels que Chicago (ORD), NYC (JFK, EWR ou LGA) ou Boston ( BOS) – et connectez-vous à un vol international pas cher à partir de là.

Si vous préférez conduire, recherchez des vols à proximité de Richmond (RIC), qui obtient le double des offres; conduire un peu plus loin jusqu'à Raleigh (RDU), qui obtient le triple du nombre de transactions; ou dirigez-vous vers DC's Dulles, qui fait la liste des dix meilleurs aéroports pour les offres et peut être atteint en environ trois heures en voiture.

Exemples de bonnes affaires de Norfolk:

  • 338 $ aller-retour de Norfolk à Porto Rico
  • 520 $ aller-retour de Norfolk à Pékin
  • 473 $ aller-retour de Norfolk à l'Italie

3. Aéroport international Gerald R. Ford (GRR) de Grand Rapids, Michigan

statistiques sur l'aéroport GRR

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 26

L'aéroport Gerald R. Ford est desservi par six compagnies aériennes offrant un service sans escale vers 29 destinations; malheureusement, tous sont aux États-Unis. Il y a une concentration de destinations en Floride et sur la côte Est, avec quelques villes desservies dans le Midwest et les États occidentaux. Heureusement, Grand Rapids est situé à proximité de deux grands hubs pour les vols internationaux: Detroit et Chicago, qui sont tous deux à 2-3 heures en voiture, en bus ou en train.

Il faut encore moins de temps pour voler (environ 45 minutes) et le routage à travers l'une de ces villes ouvre de manière exponentielle les possibilités de vols. Détroit (DTW) voit environ quatre fois plus d'offres que Grand Rapids, et Chicago (ORD) reçoit plus d'offres par un facteur de plus de 10.

Exemples de bonnes affaires de Grand Rapids:

  • 697 $ aller-retour de Grand Rapids à Tokyo
  • 457 $ aller-retour de Grand Rapids à Amsterdam
  • 610 $ aller-retour de Grand Rapids à Melbourne

2. Aéroport international des plages du nord-ouest de la Floride (ECP) à Panama City, Floride

statistiques sur l'aéroport ECP

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 26

L’aéroport international Northwest Florida Beaches est l’un des plus récents aéroports commerciaux du pays (il a ouvert ses portes en 2010), bien qu’il ne soit pas du tout «international». L'aéroport n'est desservi que par quatre compagnies aériennes – américaine, sud-ouest, Delta et United – et propose des vols directs vers seulement huit destinations américaines: Austin, Atlanta, Baltimore, Chicago, Dallas, Houston, Nashville et St. Louis, donc toute le vol aura au moins une connexion. En moyenne, il voit environ deux transactions par mois.

Pour trouver plus de vols pas chers, consultez les offres de l'une des villes reliées à Panama City par un vol court, ou envisagez un road trip. Orlando (MCO) et Tampa (TPA) sont à 5-6 heures en voiture, et les deux aéroports bénéficient d'offres fantastiques.

Exemples de bonnes affaires de Panama City:

  • 592 $ aller-retour de la ville de Panama à l'Islande
  • 493 $ aller-retour de Panama City à Amsterdam
  • 302 $ aller-retour de Panama City aux Bahamas

1. Aéroport international de Piedmont Triad (GSO) à Greensboro, Caroline du Nord

statistiques sur l'aéroport GSO

Nombre de transactions au cours de la dernière année: 22

L'aéroport international de Piedmont Triad dessert le centre de la Caroline du Nord, y compris Greensboro, High Point et Winston-Salem, et propose des vols sans escale vers 16 aéroports aux États-Unis: Atlanta (ATL), Chicago (ORD), Charlotte (CLT), Detroit (DTW) , Dallas-Fort Worth (DFW). Fort Lauderdale (FLL), Miami (MIA), New York (LGA), Newark (EWR), Orlando (SFB et MCO), Philadelphie (PHL), Tampa (TPA et PIE) et Washington, DC (IAD et DCA) .

Ces vols représentent collectivement 280 décollages et atterrissages par jour, ce qui semble beaucoup jusqu'à ce que vous considériez qu'Atlanta (ATL), l'un des aéroports les plus fréquentés du pays, voit environ 2700 arrivées et départs chaque jour.

Un manque d'options se traduit par un manque de transactions, le BSG voyant environ deux transactions par mois, en moyenne. Ce n’est pas que du malheur et de la tristesse. Les destinations desservies par des vols sans escale au départ de GSO sont d'excellentes plaques tournantes pour profiter de bonnes affaires internationales; envolez-vous pour l'un de ces vols ou recherchez des offres à partir de Charlotte (CLT), à 90 minutes de route de Greensboro.

Exemples de bonnes affaires de Greensboro:

  • 457 $ aller-retour de Greensboro à Amsterdam
  • 612 $ aller-retour de Greensboro à Sydney
  • 279 $ aller-retour de Greensboro à Vancouver

liste des pires aéroports.

Méthodologie

En utilisant une combinaison de technologie et de recherche de vols à propulsion humaine, les experts en vol de Scott’s Cheap Flights examinent chaque semaine des milliers de tarifs aériens possibles. Toutes les offres ne répondent pas à nos normes (par exemple, les vols sur certaines compagnies aériennes comme Spirit ou Frontier, les vols avec des escales gênantes ou les vols avec un itinéraire illogique). Pourtant, nous envoyons plus de 7 000 offres aux membres basés aux États-Unis chaque année.

Vous remarquerez que ce chiffre de 7 000 transactions par an se répartit en moyenne à 583 transactions par mois, mais le nombre total de transactions dans cette liste dépasse de loin ce chiffre. En effet, de nombreuses offres sont valables pour plusieurs aéroports. Par conséquent, lorsque nous envoyons une offre, nous notons le prix pour chacun des aéroports où l'offre est valide. Par exemple, un accord récent pour des vols sans escale vers Londres dans les 300 $ / 400 $ était valable depuis près d'une douzaine de destinations de départ à travers les États-Unis, donc un vol comme celui-ci serait inclus dans le décompte pour plusieurs aéroports.

Pour arriver à nos conclusions sur les meilleurs et les pires aéroports, nous avons d'abord déterminé notre liste d'aéroports. Nous n'avons examiné que (1) les aéroports commerciaux, (2) les aéroports qui desservent les zones métropolitaines de plus d'un million de personnes et (3) les 150 aéroports américains que nous desservons chez Scott’s Cheap Flights. Notez que certains de ces aéroports, bien que souvent appelés aéroports internationaux, n'offrent pas de vols internationaux directs; cependant, il est toujours possible de voyager à l'étranger depuis ces aéroports via une connexion aux États-Unis.

Une fois que nous avons eu notre liste d'aéroports, nous avons comptabilisé le nombre total d'e-mails de transaction que nous avons envoyés aux membres quittant ces aéroports au cours de la dernière année. Les aéroports qui ont reçu le plus grand nombre d'offres par an ont été considérés comme les meilleurs aéroports pour les vols internationaux bon marché. Et les aéroports qui ont reçu le plus petit nombre de transactions ont été considérés comme les pires aéroports pour les vols internationaux bon marché.

075

You may also like

Leave a reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

More in Voyage