Le pavillon saoudien s’est démarqué à l’Expo 2020 de Dubaï avec un programme d’événements chargé

MAKKAH : La Présidence générale pour les affaires des deux saintes mosquées a récemment annoncé que des milliers de volontaires travaillent à la Grande Mosquée pendant le mois sacré du Ramadan.

Les domaines d’intervention de ces bénévoles variaient de la traduction à l’aide aux personnes âgées pour l’utilisation des services de transport (véhicules électriques). Les bénévoles ont été recrutés par l’entremise de la plateforme nationale du bénévolat du ministère des Ressources humaines et du Développement social.

Cela s’est produit à un moment où le Croissant-Rouge saoudien a annoncé que 1 728 membres de son personnel, dont des médecins, des spécialistes et des infirmiers, se porteraient volontaires à la Grande Mosquée pendant le Ramadan. Ils ont efficacement fourni aux visiteurs de la Grande Mosquée des services de soins d’urgence via 18 postes de soins d’urgence principaux, ainsi que des sous-stations supplémentaires qui couvraient les parties restantes de la mosquée.

NOMBRETEB

des heures de bénévolat ont été enregistrées, tandis que les bénévoles ont répondu à 1 650 cas de maladie.

Jusqu’à présent, 20 736 heures de bénévolat ont été enregistrées, tandis que les bénévoles ont répondu à 1 650 cas de maladie. Cependant, la plupart des cas auxquels ils ont répondu étaient des cas bénins causés par l’épuisement.

Les volontaires du Croissant-Rouge sont postés aux côtés des principales équipes de soins d’urgence dans le quartier Mataf de la Grande Mosquée, le quartier Al-Masaa, les premier et deuxième étages, les places et les couloirs.

Certains cas sont transportés vers les cliniques de la Grande Mosquée, tandis que la majorité de ceux qui demandent des soins d’urgence sont traités sur place.

Ces efforts s’inscrivent dans la continuité du travail bénévole qui a commencé il y a de nombreuses années à la Grande Mosquée. Les volontaires renforcent leur présence à la Grande Mosquée pour aider à distribuer les repas de l’iftar aux pèlerins et aux fidèles en coopération avec les autorités.

L’Autorité du Croissant-Rouge saoudien augmente chaque année le nombre d’opportunités de volontariat disponibles pour atteindre 1 million de volontaires en 2030, ce qui est conforme à la Vision 2030 du Royaume et à ses objectifs.

Dr Mustafa Jameel Baljoondirecteur général du Croissant-Rouge dans la région de La Mecque

Le Dr Mustafa Jameel Baljoon, directeur général du Croissant-Rouge dans la région de La Mecque, a souligné l’importance du travail bénévole.

Il a déclaré à Arab News : « Cela favorise le sens des responsabilités chez nos jeunes hommes et femmes, car le travail bénévole renforce le sentiment d’appartenance à la société et permet à nos jeunes de sentir à quel point il est important de participer et d’aider à construire la patrie et à servir la Grande Mosquée. visiteurs, ce qui reflète positivement le renforcement des capacités.

« L’Autorité saoudienne du Croissant-Rouge augmente chaque année le nombre d’opportunités de volontariat disponibles pour atteindre un million de volontaires en 2030, ce qui est conforme à la Vision 2030 du Royaume et à ses objectifs », a-t-il déclaré.

Ehsan Hawsawi, volontaire de l’équipe l2jlkyawatan (Pour la patrie), a déclaré que « le travail bénévole est honorable et constitue un pilier principal de la société, en particulier pendant le Ramadan, qui incarne les valeurs de don, de solidarité et de coopération ».

« Il vise à laisser un grand impact dans le cœur des visiteurs des Deux Saintes Mosquées, à enseigner aux générations les dimensions de ce travail ainsi que ses valeurs interactives et culturelles, et à intégrer les concepts d’innovation et de diversité dans les domaines religieux, culturels, sociaux. , le travail bénévole lié à la santé et au tourisme », a-t-elle déclaré.

Abeer Fakirah, chef de l’équipe de bénévoles de Hur Makkah, a déclaré : « Nous continuons à faire de bonnes actions dans le pays. Les humains, par nature, ne peuvent pas vivre seuls. Ils doivent faire partie d’une société et d’un groupe de personnes, que ce soit à la maison, sur le lieu d’études ou sur le lieu de travail. C’est le cas parce que les caractéristiques sociales font partie des traits humains. Le bon sens appelle toujours les humains à faire le bien et à écarter indéfiniment le mal.

Elle a déclaré que le travail bénévole était considéré comme l’une des principales sources de bonnes actions car il contribuait à refléter une image positive de la société, et révélait sa prospérité et la diffusion des bonnes mœurs parmi ses membres.

« L’équipe de bénévoles de Hur Makkah a contribué chaque année et cette année au service des visiteurs de la Grande Mosquée de Makkah. Il a aidé à fournir des services de premiers secours et des services organisationnels à l’appui de certains organismes chargés d’assurer la sûreté et la sécurité des visiteurs de la mosquée », a-t-elle déclaré.

Fakirah a déclaré que 30 000 pèlerins et visiteurs avaient bénéficié des services de l’équipe, tandis que le nombre de prestataires de services masculins et féminins de l’équipe atteignait 145 personnes. « Cela constitue une très petite partie de ce que mérite notre patrie. »

Fakirah a déclaré que « notre objectif est d’être récompensé par Dieu pour nos bonnes actions jusqu’à ce que La Mecque devienne la première ville du monde ».

www.arabnews.com

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *