Combien de temps faut-il pour apprendre l’italien

Apprendre une langue comme l’italien est un processus incroyable et chaque étape peut être très enrichissante. Mais le temps c’est de l’argent, et bien que nous aimerions tous avoir un temps illimité pour améliorer nos compétences linguistiques, la vérité est que notre vie personnelle et professionnelle laisse peu de temps pour apprendre une langue. Et avouons-le: que ce soit pour de prochaines vacances à Rome ou un voyage d’affaires à Milan, vous voulez parler couramment l’italien le plus rapidement possible.

Si vous cherchez toujours un moyen de progresser rapidement, pourquoi ne pas inscrivez-vous pour un essai des cours en ligne Italian? C’est totalement gratuit et sans engagement.

Venise, Italie - Combien de temps faut-il pour apprendre l'italien, l'italien

Alors, combien de temps faut-il pour apprendre l’italien?

C’est l’une des premières questions que toute personne intéressée par l’apprentissage des langues pose, et malheureusement, il n’y a pas de moyen facile d’y répondre. L’apprentissage d’une langue est un processus complexe qui est différent pour chaque individu en fonction de plusieurs facteurs différents.

Ceux-ci sont:

  1. Vos expériences antérieures d’apprentissage des langues
  2. La langue que vous apprenez
  3. Comment vous apprenez
  4. Le temps consacré à l’apprentissage
  5. Ton attitude
  6. Votre motivation

Jetons un coup d’œil à ces différents facteurs et à leur impact sur la vitesse à laquelle vous apprenez l’italien:

1. Vos expériences antérieures d’apprentissage des langues

Si vous parlez déjà une langue étrangère ou avez été élevé bilingue, vous pouvez gagner du temps en apprenant l’italien. Les bilingues trouvent plus facile d’apprendre une troisième langue, comme l’ont prouvé plusieurs études linguistiques. En effet, ils sont naturellement plus habitués à être exposés à différentes langues. La maîtrise et les compétences dans une langue facilitent la maîtrise et les compétences dans une autre.

Si vous n’êtes pas bilingue ou multilingue, ne vous inquiétez pas: même cette année de latin au lycée ou ce voyage en famille au Mexique a été utile. L’une des premières étapes de l’apprentissage d’une langue consiste à en apprendre un peu plus sur ce qui constitue une langue et sur les aspects linguistiques uniques de la langue que vous souhaitez apprendre. Si vous avez déjà étudié la grammaire étrangère, mémorisé le vocabulaire, écouté différents sons et regardé différentes lettres, votre esprit sait à quoi s’attendre face à une nouvelle langue. Il n’y a pas autant de surprises et l’apprentissage des langues devient plus facile et plus rapide.

Le simple fait d’être exposé à différentes langues – en particulier lorsque l’une de ces langues est la langue que vous souhaitez apprendre – peut accélérer l’apprentissage des langues.

2. La langue que vous apprenez

Même si l’italien vous semble « grec », de nombreuses langues sont en fait plus similaires qu’elles ne sont différentes. L’apprentissage d’une langue similaire à votre langue maternelle peut vous faire gagner du temps lors de l’apprentissage de l’alphabet, de la prononciation, de la grammaire et du vocabulaire.

En règle générale, les langues qui ont des racines similaires sont plus faciles et prennent moins de temps à apprendre. Pour ceux d’entre vous dont la langue maternelle est l’anglais, cela signifie que toute langue avec des racines latines sera plus facile à apprendre pour vous, et cela inclut l’italien.

Croyez-le ou non, vous connaissez déjà quelques mots italiens avant même de commencer à l’étudier. Presque toutes les langues européennes partagent d’innombrables mots avec l’anglais grâce à leurs racines, leur histoire et leur évolution communes. Ces mots, appelés apparentés, facilitent l’apprentissage de l’italien pour les personnes qui parlent une langue ayant des racines similaires (comme l’anglais, le français et l’espagnol). Mots « errer, «  »minuto, » et « impossibile, « par exemple, ont la même signification que leurs équivalents en anglais et quelques lettres supplémentaires. Ces personnes apparentées sont vos amis et peuvent rendre votre apprentissage de la langue beaucoup plus facile et plus rapide.

Voici une liste pratique de mots italiens par lettre que vous connaissez déjà grâce à des proches.

Vos méthodes d’apprentissage jouent également un rôle important dans la vitesse à laquelle vous apprenez l’italien. Si votre apprentissage des langues se limite à une salle de classe, il vous faudra un peu plus de temps pour apprendre.

Si, toutefois, vous êtes également exposé à l’italien en dehors des cours, vous pouvez réduire le temps nécessaire pour l’apprendre. Lire, écouter la radio ou des livres électroniques, écrire, parler, regarder des films et voyager dans un pays italophone peuvent tous aider à accélérer votre processus d’apprentissage.

4. Le temps consacré à l’apprentissage

Naturellement, le temps qu’il vous faut pour apprendre l’italien dépend également du temps que vous prévoyez de consacrer à l’apprentissage des langues quotidiennement, hebdomadairement ou mensuellement. Des études ont prouvé que les apprenants qui sont prêts à consacrer une heure par jour à l’apprentissage des langues– que ce soit en étudiant la grammaire, en mémorisant le vocabulaire, en regardant un film ou en lisant un livre –apprendre beaucoup plus rapidement que ceux qui viennent d’assister à un cours hebdomadaire.

C’est pourquoi les programmes en ligne comme Languages ​​fonctionnent si bien pour de nombreux apprenants en langues: ils encouragent les études fréquentes et sont faciles d’accès au quotidien. Et c’est aussi pourquoi l’immersion complète est, de loin, le moyen le plus rapide d’apprendre une langue.

Votre attitude joue également un rôle énorme dans la vitesse à laquelle vous apprenez l’italien. Si vous abordez l’apprentissage des langues avec une attitude positive et le voyez comme une opportunité amusante et fascinante d’élargir vos horizons (et de ressembler à un natif lorsque vous commandez des pâtes), vous serez plus ouvert à l’apprentissage. Vous serez plus motivé à étudier et à apprendre autant que possible, et l’ensemble du processus sera plus agréable et, par conséquent, plus rapide.

Ce n’est pas un secret que rester motivé est la clé pour apprendre une nouvelle langue. Il y a eu tellement d’études prouvant l’importance de la motivation dans l’apprentissage des langues. Rester motivé est la principale raison pour laquelle de nombreuses personnes réussissent leur langue, ainsi que la première raison pour laquelle certaines échouent.

Vous rappeler pourquoi vous voulez apprendre l’italien, comment cela améliorera votre vie et tout ce qui peut être bon de l’apprendre peut vous aider à rester motivé et, par conséquent, accélérer le temps nécessaire pour l’apprendre.

Lago di Garda, Italie - Combien de temps faut-il pour apprendre l'italien, l'italien

Se mettre au travail: un calendrier pour apprendre l’italien

L’interaction complexe entre tous ces facteurs détermine le temps qu’il vous faut pour apprendre l’italien.

Mais vous ne voulez pas simplement connaître tous les facteurs, n’est-ce pas? Vous voulez une chronologie. Vous voulez des chiffres. Vous voulez savoir combien de temps il vous faudra pour apprendre l’italien.

Heureusement pour vous, plusieurs études ont cherché à nous le dire.

Mais d’abord, un avertissement: Dans bon nombre de ces études, la maîtrise ou la maîtrise de la langue est la barre pour déterminer si la langue a été «apprise» ou non. Comme vous le savez peut-être (et parlant d’expérience personnelle), vous n’avez pas nécessairement besoin de parler couramment pour pouvoir parler une langue étrangère et être à l’aise pour interagir dans cette langue. Un faible niveau intermédiaire peut vous mener assez loin dans le monde des langues. En gardant cela à l’esprit, il est important de prendre ces études avec un grain de sel et de se rappeler que vous pouvez et pourrez interagir dans une langue étrangère bien avant de parler couramment.

Heures d’apprentissage guidées nécessaires pour apprendre l’italien

Des estimations réalistes dans le domaine de la linguistique ont étudié le nombre d’heures réellement nécessaires pour apprendre une langue comme l’italien. Le Cadre européen commun de référence pour les langues, par exemple, utilise le cadre « Heures d’apprentissage guidées » pour mesurer la quantité totale de temps en classe nécessaire pour atteindre un niveau B2 (intermédiaire élevé). Il suppose que pour chaque heure de temps en classe, les apprenants passeront deux heures de temps d’étude indépendant. Au final, cela équivaut à un total compris entre 1 000 et 1 200 heures.

Examinons cela dans plusieurs scénarios différents:

Scénario et le temps nécessaire pour avoir un niveau intermédiaire d’italien:

1. Un cours d’italien de 3 heures par semaine pendant 8 semaines, plus un devoir hebdomadaire de devoirs (1 heure), plus une pratique indépendante de tout type (2 heures). 3 cours par an. Vous aurez besoin de 25 à 30 cours. À raison de 3 cours par an, cela peut vous prendre entre 8,3 et 10 ans pour atteindre un niveau intermédiaire.

2. Un an d’apprentissage de la langue italienne à l’école (4 heures par semaine + 2 heures de devoirs + 2 heures de pratique indépendante X 12 semaines X 2 semestres). Entre 5-6,25 ans pour atteindre un niveau intermédiaire.

3. Étude indépendante dédiée (1 heure par jour). Environ 3 ans pour atteindre un niveau intermédiaire d’italien.

4. Immersion totale et active (8 heures par jour). Environ 3 mois pour avoir un niveau intermédiaire d’italien.

Ce calcul néglige cependant de nombreux facteurs et est toujours une surestimation du temps qu’il pourrait vous falloir pour apprendre l’italien.

La chronologie de l’Institut américain du service extérieur pour apprendre l’italien

Dans leur étude, le Foreign Service Institute a examiné un groupe d’anglophones de 30 à 40 ans qui étudiaient des langues étrangères dans leur institut. Les niveaux résultants des étudiants ont été mesurés à l’aide de l’échelle de table ronde interagences dans le but de calculer le temps qu’il a fallu aux étudiants pour atteindre la «compétence professionnelle générale» ou plus.

Selon le FSI, plus une langue est proche de votre langue maternelle, plus vite vous apprendrez cette langue. Ils ont divisé leurs résultats en trois catégories linguistiques de base en fonction de la similitude des langues avec l’anglais, qui a déterminé le temps qu’il a fallu aux apprenants pour atteindre une compétence professionnelle générale ou supérieure.

Heureusement pour les apprenants italiens, cette langue se trouve dans le premier groupe linguistique:

  • Langues étroitement liées à l’anglais
  • Afrikaans, catalan, danois, néerlandais, italien, Créole haïtien, français, norvégien, portugais, roumain, espagnol, swahili, suédois
  • Formation requise 23-24 semaines (575-600 heures)

De toute évidence, il s’agit d’une estimation beaucoup plus réconfortante, en particulier par rapport aux langues du groupe V (comme le chinois, le japonais et l’arabe) qui peuvent prendre jusqu’à 88 semaines pour apprendre.

Il est cependant important de noter les conditions de l’étude. L’horaire des étudiants prévoyait 25 heures de cours par semaine plus 3 heures d’études indépendantes quotidiennes, et leurs classes étaient généralement petites, avec pas plus de 6 étudiants. En d’autres termes, ils étaient presque conditions d’apprentissage des langues idéales, quelque chose qu’il est important de garder à l’esprit, car beaucoup d’entre nous n’ont pas ce genre de temps à consacrer à l’apprentissage des langues.

Cette étude peut être utilisée pour vous aider à estimer combien d’heures il vous faudra pour apprendre l’italien et à calculer combien de semaines – ou mois, ou années – en fonction du temps que vous souhaitez consacrer par semaine. Gardez à l’esprit, cependant, que la qualité de votre étude est plus importante que la quantité (voir le Top 10 des hacks italiens), et les expériences d’immersion ou la pratique quotidienne peuvent limiter considérablement le temps qu’il vous faut pour apprendre une langue.

Ne vous découragez pas. Vous pouvez et allez apprendre l’italien plus rapidement que prévu. Il y a même des cas (comme Internet vous le dira sûrement) de personnes qui l’apprennent en moins de trois mois.

Maintenant que vous savez combien de temps il faut pour apprendre l’italien et quels facteurs peuvent vous aider à atteindre vos objectifs plus rapidement, il est également important de garder à l’esprit que l’apprentissage des langues est synonyme de pratique. Cela signifie qu’atteindre un certain niveau ne garantit pas que vous le conserverez pour le reste de votre vie.

Prendre soin de votre italien, c’est comme prendre soin de votre animal: vous devez le nourrir, le câliner et le sortir pour une promenade de temps en temps.

À bocca al lupo!
Maria DiLorenzi
Italian

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *